Titre_PPAG2014L’assemblé générale des clubs de la Ligue du Centre, c’est tenue à Châteauroux – dans la superbe maison des sports – le Samedi 25 janvier 2014.

Un grand merci au club des Piranhas pour leur chaleureux accueil. Tout avait été préparé avec soin, cela a permis de tenir notre assemblée générale dans les meilleures conditions possibles.  Le moment de convivialité – offert par le président du club –  tellement important pour notre rendez-vous annuel, était simplement somptueux, nous sommes sûrs que chaque participant en gardera un excellent souvenir.

Cette année, nous avons tenu à ce que l’assemblée générale revienne à un format plus conventionnel sur une demi-journée, plus court, plus propice à l’attention de tous, plus favorable aux débats, avec des temps d’exposés mieux contrôlés, plus concis, plus compréhensibles pour l’ensemble des clubs.

Vous trouverez en fin de cet article l’ensemble des rapports qui ont été présentés.

Les faits marquants de notre assemblée générale :

  • Notre président, comme il l’avait annoncé lors de son élection en 2013, démissionne – mais reste membre de notre CA comme représentant les “jeunes de moins de 25 ans”.
  • La situation financière de la ligue du centre est saine, mais fragile car nous sommes toujours très dépendant des subventions qui nous sont attribuées et cela demande un énorme effort pour avoir les moyens de nos ambitions.
  • La situation de nos licenciés est en légère progression par rapport à l’année dernière mais n’atteint pas encore le sommet de 2011. Les féminines occupent une place très honorable dans nos statistiques.
  • Nos principales disciplines que sont le RILH et la Course ont des résultats très encourageants dans leurs différentes compétitions. Pour les autres disciplines, nous avons beaucoup d’espérance dans leurs développements mais cela ne se fera pas en un jour… soyons encore patients !
  • La formation, qui est notre autre cœur de métier, n’a pas pu mettre en place les sessions de BIF faute d’un nombre suffisant de candidats et d’un club d’accueil. C’est un gros sujet d’inquiétude… comment assurer l’accueil des nouveaux patineurs sans éducateur? Rater un tour de cette formation charnière est, à terme, une catastrophe pour le développement de nos clubs. Bien sûr, elle sera reporté en 2014.
  • La commission événement avec son “produit phare – le Challenge 6H roller”, fait un travail considérable, non seulement dans notre région mais aussi dans les autres régions, pour le développement du roller. il est tellement important d’élargir la base des pratiquants y compris en loisir, pour maintenir l’attention de l’ensemble des partenaires associés au Roller, pour assurer le recrutement dans les disciplines compétitives, pour conserver les mordus du roller même après leur carrière en compétition. On y croit !
  • La cotisation des clubs à la ligue du centre de roller sports restera la même encore cette année – les cotisations couvrant les frais de fonctionnement du CA.
  • Les actions traditionnelles de la ligue sont reconduites pour ce nouvel exercice, l’ensemble des dépenses ne sont pas entièrement couvertes par les recettes prévisionnelles, mais nous avons toujours réussit à boucler nos comptes d’exploitation par une gestion très attentive de nos dépenses et par un engagement fort pour renforcer nos recettes. L’année 2014 risque d’être très tendue au vue de la morosité de nos concitoyens et de nos institutions.
  • Il n’y a pas eu de candidature pour pourvoir les postes vacants de notre CA. Il n’y a pas eu de candidature pour assurer la présidence de notre ligue. L’ordre du jour initial prévoyait des élections pour compléter le CA et remplacer le président. Ces élections n’ont pas pu être faites.
  • Question écrite du BSR concernant l’avenir de la ligue en l’absence de président.

Réponse : pour éviter à notre ligue un arrêt immédiat de l’ensemble de ses activités (n’oublions pas que toutes nos disciplines sont en plein championnat… jusqu’au mois de Juin 2014), le bureau directeur a proposé à l’assemblée générale des clubs la motion suivante : Le poste de président soit tenu par le Vice-président jusque la fin de la saison sportive, avec pour mission de réunir une nouvelle assemblée générale fin juin 2014 afin d’élire, un nouveau président pour la fin de l’olympiade. Cette Motion a été acceptée à l’unanimité par les clubs. M. Bence Pascal-René est nommé Président par Intérim

Réflexions de l’assemblée générale :

  • Le RILH se sent plus proche du hockey sur glace que des autres disciplines du roller!

Quel dommage que certains puissent penser ainsi! L’ensemble des disciplines du Roller ont comme point commun l’utilisation de roues, de rollers sous différentes formes, dans différentes formes de pratiques. Le roller doit être fort et profiter de cette richesse liée à ces multiples facettes qui permettent une pratique partout sans équipement par trop spécifique  – ou s’ils sont nécessaires – pas trop onéreux à construire et surtout à entretenir.

Quel dommage qu’en quelques mots vous reniez  tant d’années d’efforts de cette discipline à se structurer, à réglementer, à organiser des compétitions cohérentes pour toutes les catégories de pratiquants. Tant d’années d’efforts incroyables pour que les meilleurs compétiteurs puissent figurer sur la liste des athlètes de haut niveau. Tant d’années de travail pour disposer d’équipements adaptés et de faire admettre les qualités de cette discipline dans le processus d’intégration sociale.

Quel dommage d’oublier que cette discipline est avant tout un JEU, d’oublier que la progression des pratiquants est avant tout ludique, bien sûr comme toute pratique cela demande du travail, de la persévérance, de la cohésion, mais toujours dans un cadre d’un JEU, dans le cadre d’une équipe – Quelle chance! Il y a tant d’autres disciplines où la progression demande au moins autant de travail mais dans un cadre beaucoup plus douloureux!

Quel dommage d’oublier le temps où le RILH s’appelait “STRET HOCKEY”, ou les seuls terrains de jeux étaient des parkings, ou les buts étaient délimités par quelques vêtements. Que de chemin parcouru…

Quel dommage de penser que l’herbe est plus verte… à la glace!

  • Et pourquoi ce n’est pas GRATUIT!

Tient quelques uns pensent que quand c’est GRATUIT, personne ne paie! Il n’y a aucune action – absolument aucune action – qui n’ont pas de dépenses. Quelles recettes avons nous à mettre en face. Maintenant notre monnaie est l’euro… et elle n’est pas plus élastique, pas plus étirable à souhaits que notre bon vieux Francs (les anciens comme les nouveaux).

C’est le choix dans notre ligue d’avoir un niveau de cotisations extrêmement faible, la contre-partie c’est que toutes les actions que se soient des formations, des stages, des sélections, des compétitions, les déplacements, etc… sont facturés aux pratiquants, selon des tarifs mesurés et équitables en toutes les disciplines.

N’oublier jamais que le système des subventions peut être stoppé, gelé à tout moment… devons-nous pour autant arrêter tout nos pratiques dans toutes nos disciplines.

N’oublier jamais que le principal bailleur de fonds en France pour la pratique sportive reste les Familles… à nous de trouver d’autres moyens?!… Nous nous y efforçons, mais cela ne couvre pas tous les frais induis.

 Président par intérim : PR.BENCE

Documents et rapports :